SOLIDARITÉ, MON HULK !

Bonjour, bonjour, comme toujours nous commencerons par mettre un peu de son :

Aller, on va essayer aujourd’hui de pas se disperser dans tous les sens.

Dans ses temps magnifiques ou prône la bienveillance, la SOLIDARITÉ, le partage, un temps ou dans la difficulté, les commerçants s’entraident ou ils partagent avec les artisans, les artistes, les lieux tiers, ou les artistes et autres créatifs s’unissent pour évoluer ensemble, vers un système juste, solidaire, bienveillant, dans la simplicité … Non, je déconne évidemment, j’ai même acheté un gilet par balle !!!

Mais face à cette ambiance nauséabonde, de lynchage numérique ( facebookien ), ou plus violent, quand tout se mélange, que la frustration se mêle à la jalousie, à la bêtise dans tout ce qu’elle a de plus laid, il y a plusieurs solutions, devenir populiste et tirer sur tout ce qui n’entre pas dans sa case, être plus con que le dernier des cons en sachant qu’on est toujours le con de quelqu’un ( perso je suis même un connard, pardon un gros connard, d’après une dame charmante d’un petit village merveilleux ou j’ai le plaisir de faire des ateliers gratuits pour les enfants ), ou alors on peut tout plaquer, se barrer aux confins d’une foret profonde, créer peinard, à la CHOMO et ne jamais revenir dans ce monde merdique ….

Oui, …. Oui mais ceux qui sont encore là, ceux qui continuent à partager de jolies choses ? On les laisse tomber pour une pogné de zozo du ciboulot ?

Non, on enfonce le clous, on le défonce même, avec mon ami Metiteï , on rêve, on imagine, on fait des choses, déjà parce qu’on est là pour ça, et que contre vent et marée on fait, même si il faut avouer que parfois après certaines « batailles », on a bien envie de mettre le feu et partir … Mais on ne le fait pas, car sur le chemin du retour, un papillon, un caillou, une branche tordue, nous font penser à un petit personnage à la kooky et la machine redémarre, on aimerait être Luigi Sera­fini, et créer un Codex sera­phi­nia­nus . Alors, Metiteï retourne dans son atelier / fabrique à rêves et moi je remonte sur mon vélo .
Et de nos cerveaux endommagés, naissent des idées, ou plutôt des envies, nourris que nous sommes de nos pairs. La plus belle idée viendra à point en Novembre 2021 ( ICI ), en attendant j’ai décidé de commencer à appliquer à certaines de mes œuvres qui sont à la BOUTIQUE ce que nous avons défini ainsi (extrait du dossier expliquant notre démarche) :

 » …Andy Warhol a toujours pris en compte l’aspect commercial de l’art. Cette philosophie a incité Keith Haring à ouvrir le POP SHOP en 1986 à New York. Sa publicité annonçait : « on l’appelle le pop shop, t-shirt, affiche, pin’s, pendentifs, montres, vous trouverez tous les produits de la dernière sensation pop art » Keith Haring.

Le pop shop était là pour contrer le discours classique qui consiste à dire que l’art n’était accessible que moyennant des millions de dollars. La boutique n’a jamais rapporté d’argent, au contraire elle en a perdu. On lui demanda alors, pourquoi ouvrir cette boutique?

Il répondit : «pour que chacun puisse accéder à l’art».
Nous partageons cette démarche depuis de nombreuses années et faisons en sorte que nos œuvres ne se retrouvent pas uniquement sur les tables des plus riches mais aussi sur celles des plus modestes. Nous avons emprunté le circuit traditionnel (galeries et marchands d’art), qui sacralise l’art et ces artistes en imposant une distanciation sociale, intellectuelle et financière, qui déshumanise les œuvres. Nous avons essayé le circuit alternatif qui fonctionne par le troc et même en remplissant notre part du marché, nous avons perdu de nombreuses plumes.
Parce que nous sommes toujours et encore enfermés dans cette doctrine qui veut : Que quelque chose n’a de valeur que si elle vous coûte cher.
Nous pouvons en parler pour en avoir fait les frais, c’est pour cela que nous avons décidé d’aborder une démarche tout à fait radicale … qui bannit l’argent et contractualise l’échange par une véritable implication des deux parties qui automatiquement donne un sens à la transaction… »


Comment ça fonctionne ?


Simple, les œuvres inSOlo, marquées d’une pastille rouge, vous pouvez les acquérir à la BOUTIQUE grâce à trois types d’unités de mesure :

1 – Le NKISI : qui correspond à un objet (voir un lot d’objets) habité(s) par une histoire, une croyance magique, sa valeur varie en fonction de son originalité, de l’attachement que vous lui portez, de l’histoire qui lui appartient.

2 – La MANA qui correspond à un objet (voir un lot d’objets) à qui l’on confère le pouvoir d’être créateur de lien social, ainsi que l’histoire qui lui appartient.

3 – les B.H.Q.H. correspondent aux Biens à Haute Qualité Humaine et Humoristique. Qui peuvent aller de la boîte de sardines à la confiture faite maison, au gâteau fait main en passant par un poème, un dessin, une histoire très drôle, bref, à tout ce que vous réussissez le mieux avec le cœur, vos mains et votre esprit créatif.

Lors de chaque transaction, un bon d’échange sera établi entre les deux adhérents.

Le but n’étant pas la capitalisation, ce qui est intéressant dans cette démarche,c’est qu’elle re-questionne la notion d’argent. Dans cette optique là,  « l’argent », ici remplacé, est bien un outil au service de l’humain.

Le but de cette expérience étant de créer des liens entre les personnes avant la circulation des biens, où l’implication de chacun sera proportionnelle à la valeur d’échange. Plus vous vous impliquez et plus votre monnaie d’échange sera forte!! Tous les bénéfices de ces échanges repartiront dans de nouvelles créations soit en carburant, pour les biens alimentaires, soit en matière première… (Metiteï/inSOlo)

Alors, à vous de jouer !!!


Bon, ben c’était long à lire hein ? Mais c’est cool, aller, on continue bien-sur je crée, le confinement n’a jamais empêché de créer, et de planifier des projets !!! Retour sur les quelques semaines passées, en image :

Réalisation d’un petit personnage en assemblage divers … Disponible à la BOUTIQUE

Création d’une boite à livres pour la Boulangerie de Zudausques !

Un projet photographique qui arrive !!!

Toujours les t shirts en cours de livraison et réalisation !!! ( prix libre + frais de port )

Commande d’une lampe de chevet Métal / Bois …

Divers projets en cours, dont un nouveau petit robot qui rejoindra ses camarades à la Boutique :


vue d’un chemin que j’emprunte tous les matins en vélo …

Un super bouquin, que je conseil à celles et ceux qui souhaite s’aventurer sur la piste de la construction à base de récupération !!!


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *