Des fois c’est cool, mais seulement des fois …

Ah la la la, c’est cool, ouaip c’est cool, me rappelle d’un titre des LW88, pas toi ? Je ne sais plus le titre qu’importe, ces derniers temps ont été marqué par des nouvelles rencontres, fort sympathiques, mais comme mon pauvre Mititei a pu le constater un jour où il me demanda d’écrire dans son tout nouveau cahier un truc pour marquer le coup, j’avais écrit des mots qui ne sont pas les miens mais de Spud (Transpoting 2) :
« En premier lieu, il y a une opportunité. Puis vient la trahison. »

Il n’en reste pas moins que les personnes que j’ai rencontré ces derniers temps sont extraordinaires, je commencerai, dans l’ordre d’apparition à l’écran, Léonel Houssam ( https://leonel-houssam.blogspot.com/) formidable écrivain, à la plume bien aiguisée, un véritable délice de parler avec lui, échanger, discuter, certains de ses livres sont à la Boutique à Lumbres(62) mais on le trouve partout !!!
Dysto_photographie, photographe à l’œil tout aussi aiguisé que la plume de Léonel, il faut aller voir son travail et ses collaborations (https://www.instagram.com/dysto_photographie/) à voir aussi à la Boutique !!!

Déjà c’était pas mal, mais ça ne s’est pas arrêté, j’ai attaqué ma résidence, c’est classe hein ? Résidence d’artiste, mouais, ils m’ont enchaîné à une table et je dois bosser de 10h00 à 22h00 non stop, entouré de gens de bonne humeur, qui tapent des bières et qui parlent fort avec un accent Belge de fou, mais dans cette pétaudière dilettante j’ai croisé que des belles âmes, bon la proprio du lieu déjà ( L’atelier le passage) Nathalie, d’une gentillesse incroyable, qui te fait à manger à la tonne, puis les membres du collectif NOzoneArt, Al’Arrache, Désirée, et les autres, Bere de la Vitrine Fraîche dont j’ai déjà parlé ici aussi, Sébalo de Namur et puis les nouvelles têtes qui sont passées, toutes plus sympas les unes que les autres, de l’échange, du partage, il y a des choses qui pourtant ne changent pas, des amitiés qui ne périssent pas, des choses sans serments, sans parole donnée, mais qui restent, immuable …


Mais dans le lot, deux m’ont touché, Pierre Stival, romancier et céramiste, son dernier livre  » Une caravane attachée à une Ford Taunus » (Roman à haut potentiel Poétique) est à lire sans hésiter (on le trouve à la Boutique mais aussi ailleurs !!! ), et une plasticienne @Émilie Picavet Plasticienne, un monde touchant plein de douceur et de poésie ( http://emiliepicavet.com/) …

J’ai aussi rencontré un décidant anti masque, anti vaccin, mais ça, c’est une autre histoire …

il me semble qu’il a eu un appel en Russe à un moment …

Çà, c’était pour les rencontres, mais revenons à cette fameuse résidence, je suis donc installé pour un mois à l’atelier le passage, 35 rue de l’Épinette à TOURNAI (BEL), des vidéos viendront dans un prochain article, et pour celles et ceux qui ne peuvent être présent, voilà comment ça se passe de 10h00 à 22h00 je bosse, en direct et rempli tout l’espace, en remplaçant ce qui part, au fur et à mesure, utilisant tout ce que je peux trouver comme toujours, petit retour sur mon travail lors des deux premiers week ends :

Je profite ce cet article pour partager un texte écrit par Anne Horry, qui a écrit après avoir vu mon travail ///

Atelier Le Passage

Expo.  : « J’ fais des trucs »

InSolo

InSolo

InSolent

InSolent comme un enfant qui boude.

InSolent comme un enfant qui pleure et qui tape du pied.

InSolent comme un enfant qui revendique sa place les deux poings sur les hanches.

InSolite

InSolite comme des têtes au carré qui parlent.

InSolite comme une carafe qui se change en poisson.

InSolite comme des petits personnages en plastique qui ont une tête en bouton-poussoir pour aérosol.

InSolite comme des couleurs flashy qui viennent griffées des visages qui semblaient presque paisibles.

InSolite comme ces  « guns », gun organic, gun sculpture, guns dans sculpture, guns qui témoignent de la violence et de la mort même si elle est bleue parfois…

Art tortueux, art torturé.

InSolite comme la générosité qui se cache et se révèle dans des objets du quotidien revisités.

« T’es beau quant t’es moche ».

« J’fais des trucs » dit-il.

Des trucs qui parlent au coeur.

Des trucs à qui, comme par magie, la main du « créateur » rend, aux objets oubliés, rejetés, ignorés, la beauté, la dignité, l’émotion.

Matériaux de recup., ferrailles… ont une seconde vie.

Là au centre d’un masque sombre ou d’une statue de métal se dissimule une pierre précieuse, un bijou. C’est le cœur de l’artiste qui bat.

In Solo

Un solitaire

Solidaire

Il recrée un monde où l’argent n’est plus la seule monnaie d’échange, où l’humain reprend sa place, où le sens du partage est une vraie valeur.

Il redonne une âme au monde.

In Solo Veritas .


Puis je rentre, partageant mon temps entre son, atelier, boutique et Art-Groupe le collectif du cosmos, cette semaine j’ai surtout attaqué une nouvelles sculpture pour une commune de la côte d’Opale, vous en saurez plus bientôt !!!

il s’agit d’un veau marin … A SUIVRE !!!


Voilà c’est tout pour aujourd’hui, je reviens bientôt avec la suite, je suis encore à l’atelier le passage :

flyer-insolo

N’hésitez pas à passer, c’est vraiment un lieu très chouette, merci à eux de m’avoir fait confiance, et merci à tous les gens qui passent faire coucou et surtout qui prennent des trucs 🙂

J’oubliais, le 12 juin de 10h00 à 22h00 je ferai de la sérigraphie au 35 rue de l’Épinette à Tournai (BEL) (PRIX LIBRE)


le samedi 29 mai au même endroit je fais des tapeloops, et je montre un peu comment ça fonctionne …


Cette fois c’est bon, tu peux fermer la page … JE crois, peut être, …. Nan c’est bon !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *