Y a des jours comme ça …

Je regarde par la fenêtre, la rue est calme cette nuit encore, pas de voitures, un convoi des Compagnies Républicaines de Sécurité quitte la caserne, seuls les gyrophares illuminent la pièce, ils passent en silence, rapides. Combien de fourgons ? J’ai arrêté de compter à 8, deux camions suivent, direction la côte, Calais ? Où peuvent-ils aller cette nuit ? Mon petit poste radio, à côté de la planche à dessin, déverse discrètement « le masque et la plume », il n’est donc pas encore 21h00, je souris et je me demande si un jour ils ont aimé un film, un livre. Je retourne à mon dessin, la vapeur de mon café dessine des volutes dans la lumière de la lampe d’architecte. Aujourd’hui un 4 mains avec Lensk, artiste de street’art de Bruxelles . …
« 20h30, quelque part dans le Pas-de-Calais »

Eh oui, une bien belle collaboration encore une fois avec LENSK, street arteur de BXL …


On continue de parler un peu de la résidence de NOVEMBRE 2021 avec mon ami, Mititeï à la Maison du papier d’Esquerdes. Une petite fée magique nous a confectionné une jolie affiche pour rappeler le fonctionnement des B.H.Q.H., vous trouverez tous les éléments complémentaires ICI

Ne perdons pas de vue que cette résidence est aussi l’occasion de présenter notre travail et en ce qui me concerne j’ai commencé la collection des petites bestioles et divers autres drôleries qui seront visibles :


Autre série, autre monde, autres techniques, la famille des petits robots s’agrandit, pourquoi les robots ? J’en sais rien en fait, souvent je pense au livre de Philip K.Dyck  » Les androïdes rêventils de moutons électriques ? », je me demande jusqu’où nous irons avec la technologie, je pense parfois à Kaczynski , et je me demande si nous finirons en guerre totale contre la technologie, finirons-nous derrière un John Connor, ou mieux, « Planète Hurlante » en guise de fin d’humanité ???

En attendant, ils sont inertes, ils sont statiques et ils vous attendent … ( 40 € + prix libre ou en B.H.Q.H. )


Encore un autre projet, cette fois, des masques, au thème cher à mon cœur, celles et ceux qui me suivent savent que j’aime me grimer, toutes les occasions sont bonnes, et surtout mon ectoplasme HEYLEL, qui lui, aime par dessus tout le latex, les masques sont pour ma part pleins de mystères, derrière un masque on se cache, on imite, on peut se permettre . Mais chaque jours, dans le train, le métro, dans les bureaux, à l’usine, dans la rue, derrière nos masques actuels de tissu ou de catégorie 1,2 ou autre, nous portons notre masque, et même dans le noir, dans l’intimité un autre masque, devant le miroir le masque du matin, à chaque instant c’est un masque que l’on montre. Décider un matin de retirer le masque, de faire tomber le masque, peut faire très mal , faire peur, faire du bien, tout comme enfiler une cagoule de mille couleurs, tout est question de ce que l’on souhaite cacher, ou montrer … Alors les masques je les accroche au mur, oh, évidemment je n’ai rien inventé, je ne fais que perpétrer, montrer, ….


Quelques travaux et cours et en vrac …


(VENDU) une petite lampe / plastique fondu et bois avec guirlande de leds :


Je suis toujours à la recherche de jouets en plastique et pour un bon moment encore : LIEN


Et pour finir quelques nouvelles d’HEYLEL, mise en musique de poèmes pour certains participants à la revue « IMPROMPTUS », à découvrir sur leurs sites . Un 6ème opus toujours en cours de finitions, et une belle collaboration avec l’artiste Belge Al’ARRACHE , tout cela sera bientôt visible !!!

Toujours écoutable sur Bandcamp :

https://heylel1.bandcamp.com/


Le programme des activités 2021 arrive bientôt !!!

A SUIVRE !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *